Rechercher

Lancement de Santé France Cannabis

Alors que l’expérimentation de mise à disposition de médicaments à base de cannabis sativa vient de débuter en France, plusieurs acteurs français se fédèrent pour ouvrir la voie au développement de la filière française du cannabis à usage médical qui tarde à être discutée. SANTÉ FRANCE CANNABIS rassemble des porteurs de projets dans les secteurs de l’agronomie, la pharmacie et la médecine et vise à initier et à contribuer aux travaux pour faire émerger cette filière agro-santé innovante en France.



24 mois. C’est le temps prévu pour l’expérimentation de la prescription et de la dispensation de produits médicamenteux à base de cannabis médical décidée par l’ANSM qui a débuté vendredi 26 mars 2021. C’est aussi le temps qu’il faut à la filière française complète pour se mettre en place : temps destiné à la mise en place des cultures, et au développement et à la standardisation des produits finis ….


Si la France veut se doter d’une filière souveraine et autonome, les ministères concernés doivent donc donner la possibilité aux acteurs de la filière médicale de se mettre en ordre de marche dès à présent. Pour des raisons de cadre réglementaire, les porteurs de projets de cannabis médical français ne peuvent pas participer à l’expérimentation de l’ANSM, mais risquent également de rater la généralisation de la prescription estimée fin du premier trimestre 2023. En effet, l’environnement légal pour la création d’une filière française (production, transformation et dispensation de médicaments à base de cannabis sativa) tarde à être discuté.


Il y a urgence à fédérer les entreprises et à présenter le cadre possible sur le cannabis à usage médical en France afin d'envisager la continuité des soins sur prescription post expérimentation Yves Christol, président de Santé France Cannabis

Dans ces conditions, SANTÉ FRANCE CANNABIS s’est constituée ce lundi 10 mai 202 à l’initiative de plusieurs porteurs de projets autour des médicaments à base de cannabis sativa. L’association rassemble des acteurs représentatifs de cette future filière (producteurs, laboratoires pharmaceutiques, exploitants, répartiteurs...). Elle compte parmi ses rangs des spécialistes du cannabis à usage médical (CanMed, OverSeed, Plantik, Elican Trichomes Biotech), des développeurs et fabricants pharmaceutiques (StaniPharm) ou encore des laboratoires d'analyse (LEAF). SANTÉ FRANCE CANNABIS entend représenter la filière du cannabis médical en France et devenir l’interlocuteur de confiance des pouvoirs publics.



Par la voix de son représentant, Yves CHRISTOL, président de CanMed SAS, SANTÉ FRANCE CANNABIS a pour objectif d’apporter ses savoirs complémentaires lors de la consultation de filière nécessaire pour permettre les conditions d’un développement efficace, utile et pérenne de ce secteur en France.


Cette concertation, qui devra rassembler les décideurs publics, les sociétés savantes,, les associations de patients et les acteurs économiques et industriels aura pour objectif de lever les incertitudes et définir le cadre de réalisation du développement de cette filière souveraine : modalités d’organisation de la de production, statut de ces nouveaux médicaments, évaluation, indications thérapeutiques et populations concernées, circuit de distribution, niveau de remboursement, programmes de recherche sur l’extension des indications et usages.


SANTÉ FRANCE CANNABIS appelle dès à présent tous les acteurs impliqués sur ce sujet à réfléchir et organiser l'essor d'une nouvelle filière agro-santé innovante en France, capable de garantir aux patients l'accès à des médicaments à base de cannabis sativa parfaitement standardisées et adaptées à chaque pathologie dès la fin de l’expérimentation. Le retard pris par la France peut encore être utilisé pour valider un modèle de filière innovante, tirant des leçons des réussites et échecs de nos voisins plus ou moins lointains (Europe, Amérique du Nord, …). L’objectif commun d’un travail public/privé étant de permettre aux patients d’avoir accès à des médicaments personnalisés, sûrs et efficaces, sans dépendre de l’importation de matières premières ou de produits finis et en capitalisant sur les savoir-faire français reconnus internationalement en agronomie, pharmacie et médecine.


Au cours des prochaines semaines, SANTÉ FRANCE CANNABIS profitera des compétences techniques, scientifiques et réglementaires de ses membres pour formuler des recommandations aux décideurs publics, dans un seul objectif : permettre le développement de la filière française du cannabis à usage médical, de la production à la distribution.